Chauffer son logement pour lutter contre l'humidité ?

Faut-il chauffer son logement pour avoir moins d'humidité ?

Chauffer son logement contre l\'humidité

C'est un argument que l'on rencontre souvent, mais la cause chauffage n'est le problème numéro un dans les causes possible de votre souci...
Lutter contre l’humidité, ça passe forcément par une bonne ventilation et une bonne isolation. Il ne s’agit pas que de chauffer correctement un logement. En effet, la déperdition de chaleur et une mauvaise aération dans un appartement ou une maison sont souvent la source de l’humidité du logement.
 

Le rôle de la ventilation

La ventilation joue un rôle crucial pour limiter les polluants dans l’air ambiant des habitations. Elle est notamment utile pour évacuer l’humidité générée par la présence des habitants de leurs activités : 10 à 30 litres d’eau par jour pour chaque personne dont 1 à 1,5 litre rien que pour la respiration et la transpiration, sans compter celle provenant de l’extérieur : pluies, remontée du sol, défauts de la construction.
Enfin, la ventilation reste essentielle dans l’apport en oxygène qui est indispensable à notre respiration. Elle facilite également l’évacuation saine des énergies utilisées dans la maison. Les économies d’énergie sont ainsi évidemment liées à une ventilation bien maîtrisée.
 

Le rôle de l’isolation

L’isolation joue un rôle majeur contre l’humidité et les déperditions de chaleur. En effet, sans isolation, le binôme ventilation, chauffage de votre habitat n'est pas efficace. Les pièces ne seront ni correctement aérées, ni chauffées comme elles le doivent, laissant se développer les polluants et constituant les moisissures, petit à petit. Pour cela, effectuez les travaux de rénovation énergétiques ou/et de régulation hygrométrique qui s’imposent : isolation des murs, des sols, pose de double vitrage, isolation des combles perdus, ventilation…
 

Bien chauffer son logement pour lutter contre l’humidité.

Pour chauffer correctement votre maison ou votre appartement, la première étape consiste à choisir le système de chauffage le plus adapté pour votre habitat. Les chaudières à gaz et les poêles à bois ou à granulés sont notamment des systèmes chauffants performants, écologiques et qui permettent de faire des économies durables sur la facture énergétique
Une fois cette étape franchie, il convient de bien choisir son fournisseur d’électricité et/ou de gaz. En effet, en sachant que le tarif réglementé d’EDF est plutôt élevé et a tendance à augmenter d’année en année, il devient nécessaire, si ce n’est pas déjà le cas, de comparer les fournisseurs alternatifs d’énergie, pour réaliser des économies.
 

Les conseils à suivre pour votre maison

Saviez-vous que la température idéale dans une maison se situe entre 17° et 19° ? En effet, dans la chambre et pendant la nuit, il n’est pas utile de dépasser les 17°. En revanche, pour les pièces à vivre comme le salon, 19° serait la température idéale. Vous pouvez augmenter le chauffage à 21° dans les pièces qui sollicitent le plus de chaleur telles que le salle de bain.
Attention si vous avez des problèmes d'humidité récurant dans vos chambres ou autres pièces ne créez pas d'écart de température trop important (en déscendant le chauffage en journé par exemple) car cela facilite la condensation. Il est préférable dans ce cas de garder une température normale, constante, de ventiler régulièrement le logement même en période hivernale et ou de mettre un déshumidificateur dans l'attente d'une solution plus pérenne.

 

Pour aussi bien faire des économies d’énergie que limiter ses dépenses en hiver, vous avez de multiples possibilités :
 

  • installer un programmateur de chauffage (thermostat),

  • en cas d’humidité ne créer pas de variation de température supérieur à 2°C (ne coupez pas le chauffage pendant la journée ou la nuit)

  • fixer des robinets thermostatiques sur vos radiateurs,

  • fermer les volets de vos pièces avant la nuit pour ne pas perdre de chaleur,

  • faire entretenir votre chaudière,

  • si vous n’avez pas de VMC ouvrez les fenêtre 1 à 2 fois par jour après le période de forte activité

  • purger les radiateurs… etc.


La liste est non exhaustive et ne prend pas en compte les astuces pour limiter les autres dépenses électriques.

ADF Services - Spécialiste des problèmes d'humidité et d'assèchement de mur ( STRASBOURG )

Assèchement après sinistre et Recherche de fuite en Alsace (Bas Rhin 67, Haut Rhin 68, Lorraine, Luxembourg)