Je suis victime d'un dégât des eaux que faire ?

Inondations, infiltrations, coulées de boues, tempêtes, les dégâts des eaux se multiplient, que faire en cas d'urgence DDE

Avec le réchauffement climatique les évènements météorologiques exceptionnels sont plus nombreux et s'intensifient. Les dégâts des eaux ne sont plus l'apanage des zones inondables... Tout le monde peut être victime un jour ou l'autre d'une montée des eaux, d'une coulée de boue ou d'une infiltration. Voici quelques pistes pour vous guider dans ces heures troubles...


Stopper la cause et prendre les mesures conservatoires


Cette 1ère partie peu paraître évidente mais dans la panique et l'émotion certains gestes simples peuvent nous échapper. Si vous êtes victime d'inondations essayez d'étancher les points d'entrées d'eau. En cas de risque électrique proche d'un dégât d'eau couper le disjoncteur principal ou à minima le ou les disjoncteurs concernés. 
Si la cause est une infiltration en toiture et que vous avez accès à la zone sans vous mettre en danger, couvrez la zone découverte avec une bâche. Si l'accès est dangereux contactez votre couvreur local ou une entreprise spécialisée en "mesures concervatoires" après sinistre. Ne prenez pas de risque ces interventions sont comprises dans les prestations de votre assurance habitation.
Si la cause est une fuite de canalisation d'évacuation ou d'adduction d'eau, coupez le circuit concerné et canalisez l'eau tant que vous pouvez. Si vous ne connaissez pas l'emplacement exacte ou la cause exacte du DDE procédez à une recherche de fuite.
Si la présence d'eau est importante, qu'elle nécéssite un pompage et que vous êtes démunis, appelez une entreprise spécialisée en pompage ou les pompiers. Si vous le pouvez procédez au pompage par vous-même, en cas de "catastrophe naturelle" les pompiers sont souvent débordés. 


Sauvegardez le mobilier et le contenu


Sur-élevez les congélateurs, frigo, fours et autres appareillages susceptibles d'être atteints ou sauvés.
En cas d'évènement connu vous pouvez même le faire de manière préventive. Enlevez tout mobilier d'un point d'infiltration ou bâchez le. Isolez les appareils électriques sensibles dans des pieces sèches si vous le pouvez afin de les préserver.
Dans certains cas la sauvegarde du mobilier et du bâti passe également par l'assèchement technique pour stabiliser le taux d'humidité (l'hygrométrie). Car même si le mobilier ou certaines pièces ne sont pas touchées, l'humidité qui se dégage du sinistre peut les dégrader au fil du temps, pensez à demander un avis à un professionnel de l'assèchement ou de la gestion de l'hygrométrie.


Contactez votre assurance 


Que faire en cas de dégâts des eauxAppelez votre assurance au plus vite, vous disposez de 5 jours pour déclarer un sinistre, or vol, et de 10 jours après l'arrêté dans le cas ou la zone est déclarée catastrophe naturelle. Prenez le maximum d'informations avant de contacter votre assureur ou la plate forme de votre assurance: numéro de contrat, date exacte du sinistre, ampleur de la zone touchée, types de dégâts occasionnés, si vous avez ou non besoin d'une intervention d'urgence, de sauvegarde ou de mesures concervatoires. Toutes ces informations vous seront utiles pour ouvrir votre dossier si on vou
s les demande.
Pensez à poser les bonnes questions à votre assurance car les fonctionnements peuvent varier selon leur politique:
Puis-je contacter n'importe quel entrepreneur pour les interventions d'urgence ?
Est-ce qu'un expert doit passer pour constater les dégâts ?
Dans quel délai va passer l'expert ?
Dois-je faire des devis de réféction dans le cas de travaux à prévoir ?
Demander les coordonnées de l'expert pour valider avec lui les opérations avant son passage.
Etc...


Préparez votre dossier :

Conservez tout ce que vous pourrez, surtout ne jettez rien de valeur, car dans la plupart des cas l'expert devra impérativement constater les dégâts et le type de matériel ou de matériaux utilisés avant de valider le budget.
Prenez le maximum de photos pour vous permettre de prouver vos dires.
Rassemblez tout vos bien dégradés en tentez de les concerver en l'état.
Si vous ramenez vos vêtments au pressing conservez vos preuves de dépôts.
Gardez toutes vos factures et cherchez les factures de vos biens dégradés si vous les avez toujours.
Faites faire par vos entreprises de confiance les devis de travaux le cas échéant.
 

Les inondations et tempêtes en Alsace


Les derniers évènements climatiques importants en Alsace et dans le Bas-Rhin plus spécialement ont eu lieu en juin 2016. On se rappel tous dans le nord-est de ces images de la ville de Wasselonne (entre Marlenheim et Saverne) complètement ravagé par les coulées de boues. 
Lien vers L'Alsace http://www.lalsace.fr/actualite/2016/06/08/des-trombes-d-eau-sur-l-alsace
Ou plus récemment avec la tempête Carmène ou Eléonore qui ont balayé le Grand Est en janvier 2018. La montée subite des eaux à d'ailleurs occasionné quelques dégâts isolés dans le Ried près de Benfeld et Selestat et les vents violants ont fait s'envoler quelques tuiles dans la région Strasbourgeoise et l'Eurométropôle entre autres.
Lien vers L'Alsace http://www.lalsace.fr/actualite/2018/01/02/tempete-carmen-fin-de-la-vigilance-orange
Si vous avez été victime de ces évènements climatiques contactez votre assurance pour déclarer votre sinistre et/ou contactez ADF Services nous vous conseillerons sur la démarche à suivre.
 

ADF Services - Spécialiste des problèmes d'humidité et d'assèchement de mur ( STRASBOURG )

Assèchement après sinistre et Recherche de fuite en Alsace (Bas Rhin 67, Haut Rhin 68, Lorraine, Luxembourg)